Comment utiliser du sel de déneigement

Nous avons déjà fait le tour du matériel nécessaire pour passer un hiver en toute tranquillité dans un article précédent. L’un des produits absolument incontournables à avoir à disposition dans son entreprise est le sel de déneigement. Qu’il s’agisse de chlorure de sodium ou de calcium (voir les caractéristiques spécifiques à chacun dans l’article cité ci-dessus), il s’agit globalement de la même application.

Utilisation du sel de déneigement de manière préventive

Le sel de déneigement peut être utilisé de manière préventive. L’objectif est alors d’empêcher la neige de tenir au sol et le verglas de s’y former en diffusant le sel avant leur arrivée. C’est la manière la plus économique et la plus efficace de gérer le salage. En effet, lorsque la neige est déjà accumulée, il faut déployer environ deux fois plus de sel pour atteindre le même résultat. La météo étant sujette à des variations imprévisibles, le maître mot en hiver est l’anticipation.

Faire ses stocks avant les premières neiges, c’est aussi la garantie :

  • D’une disponibilité du produit
  • D’une livraison rapide, non soumise elle-même aux perturbation de circulation dues à la neige

 

Utilisation du sel de déneigement de manière curative

La météo change brusquement ou la neige s’est accumulée pendant le weekend ? Vous devez déneiger pour permettre l’accès de votre bâtiment. Pour ne pas gaspiller de sel inutilement, il est primordial de commencer par déblayer les parkings et allées. Cela permettra de réduire drastiquement la quantité de sel utilisée par la suite. Lorsqu’il ne reste plus au sol qu’une fine couche de neige ou de glace, on peut commencer à épandre le sel.

 

Quelle quantité de sel de déneigement utiliser ?

Il existe plusieurs façons de quantifier le sel nécessaire au traitement d’une surface donnée : il faut compter environ une poignée par mètre carré. 1 kg de sel suffit pour une trentaine de mètres carrés. Lorsqu’on utilise un épandeur, on peut doser la quantité de sel diffusé ; dans ce cas, il est conseillé d’utiliser entre 10 et 30 grammes par mètre carré. L’épandeur est fortement conseillé pour les grandes surfaces à saler car il diminue de manière significative l’effort physique et le temps d’application.

Comment stocker le sel de déneigement ? Quelle est sa durée de vie ?

Il faut stocker le sel à l’abri de l’humidité. C’est l’unique condition à respecter pour profiter d’une longue durée de vie du produit. En effet, lorsque le sel est au contact de l’humidité, il se dégrade peu à peu. Quand il est bien au sec, sa durée de vie est quasi infinie. Un coffre ou bac à sel avec couvercle est la solution de stockage idéale ! Par ailleurs, il est nécessaire de s’assurer que son stockage ne provoquera pas de pollution dans les courants d’eau ou nappes phréatiques à proximité. Ainsi, le stockage doit être étanche et prévenir les fuites et autres débordements.

 

L’impact du sel de déneigement sur l’environnement

Le sel de déneigement est un produit naturel. S’il est utilisé correctement, il a très peu d’impact sur l’environnement.

Outre l’étanchéité du stockage, il faut porter une attention particulière à la quantité de sel utilisé lors de l’épandage. En effet, il est conseillé d’utiliser 10 à 30 g/m². Cette quantité de sel permet qu’il soit suffisamment dilué lors de la fonte des neiges pour passer à des doses indétectable dans les rivières. Le sel suivra ensuite son chemin jusqu’à la mer, là où il a été récolté.

Fermer le menu
×